Total TTC: 0,00 €

Les caves de Label-Bouteille

Nous stockons nos bouteilles dans une cave naturelle avec un mode de conservation optimal, notre métier est avant tout notre passion et nous traitons nos vins avec le plus grand soin.

Le niveau d’humidité ainsi que la température sont contrôlés tous les jours afin d’accompagner au mieux nos millésimes à leur apogée.

Le Vins de garde

N’oublions pas que le vin est un produit vivant , il trouve sa place dans votre cave et y passe sa vie au cours de laquelle il évolue et sa bonne conservation dépend de vous!

Comme son nom l’indique un vin de garde est un vin .. qui se garde!

Plus particulièrement c’est un vin qui a la capacité de bien évoluer. Tout cela dépend bien évidemment de son mode de viticulture ainsi que de son élevage , de son cépage , de son appellation , bref de son origine.

L’équilibre entre les tanins , le coté fruit , l’alcool et l’acidité est PRIMORDIAL pour garder un vin. Il faut que celui ci soit bien fait et structuré.

Les vins de garde demandent une fraicheur assez importante , en effet celle-ci évolue magnifiquement bien en général comme sur les chardonnay par exemple.

Quels vins peut-on conserver ?

Pour les vins blancs , les vins du vignoble Bourgognon sont les maitres avec un potentiel d’évolution énorme , les aromes , les couleurs , tout est différent avec l’âge pour ces vins.

Les vins de la Loire sont aussi très appréciables avec quelques années de conservation toujours dans les conditions idéales évidement.

Grosse surprise avec les vins Allemands et Alsaciens qui ont un excellent potentiel de vieillissement.

Parmi les rouges , la conservation s’applique tout d’abord aux vins tanniques comme ceux d’Aquitaine , du Rhône , de Loire , du Sud Ouest ainsi que les vins Italiens tel que les Barolos par exemple. Le Pinot noir produit des vins qui se gardent merveilleusement bien , les vins Bourguignons en témoignent.

Les vins du nouveau monde et hors Europe (en rouge) quant à eux n’ont pas encore fait leurs preuves en ce qui concerne la conservation.

Petit + pour contrôler l'état de votre vin

Tenez votre verre penché, placez une feuille de papier ou une serviette sous celui ci. Si les reflets dans votre verre tirent vers l’orange vous devez ouvrir vos autres bouteilles du vin en question assez rapidement , il arrive à bonne maturité.

Le cycle de vie de vos flacons

Les vins ont tous une conservation différente qui dépend de leur type , de leur appellation , de leur millésime ou encore de leur couleur.

De la mise en bouteille jusqu'à son ouverture le vin passe par différentes phases :

n°1 : Jeunesse du vin appelée « maladie de la bouteille »
n°2 : Maturation
n°3 : Apogée (C’est le moment de la boire)
n°4 : Déclin (le vin arrive à la fin de sa vie)

Ces phases peuvent être comparées à l’évolution d’un fruit , il est acide dans un premier temps très frais et sent « le vert » puis il murie et devient alors presque confit. Dans leur jeunesse les vins sont acides ou très marqués par le bois , les tannins sont omniprésent. Puis , à maturité les arômes du vin aussi deviennent plus murs et confits. Les vins rouges vont devenir plus clairs et à l’inverse les blancs plus sombre , les tannins on tendance à s’adoucir et la bouche est plus riche et complexe et révèle souvent une certaine finesse auparavant masqués par l’acidité d’un fruit trop jeune. À l’apogée on se rapproche de la maturité et on comble les derniers petits défaut , le vin est à déguster sur le champ!

Malheureusement comme tout élément vivant le vin aussi arrive parfois à son déclin , en effet sa couleur disparait et se retrouve au fond de la bouteille entrainant les tannins dans sa chute. les arômes sont comme derrière un voile , il est trop tard pour le boire...

Comment conserver son vin ?

La premiere étape importante dans la conservation du vin est de s’assurer d’une température stable.

Stockage provisoire

Si votre but est de garder vos vins quelques mois ou des les « stocker » le temps d’un déménagement par exemple il faut disposer vos bouteilles dans un placard assez frais (au nord) contre un mur et déposer une légère couverture dessus , en effet vos vins n’aiment pas la lumière !

La cave à vin naturelle

Tout d’abord , votre cave doit être dans un environnement calme , sans risque de vibrations (évitez par exemple de la construire à coté de labuanderie) pour y remédier si c’est le cas chez vous il existe des patins anti-vibrations , il faut un endroit sombre car la lumière et la chaleur que celle ci dégage sont mauvaises pour le vin et pas d’odeurs (qui pourraient s’infiltrer dans les bouchons).

Votre cave doit être humide, pas en dessous de 60% d’hygrométrie, l’idéal étant entre 70 et 80%. Si votre cave est sèche , les bouchons le deviennent aussi et laissent alors passer l’air ce qui détériore voir abime gravement le vin en l’oxydant.

De façon général, il vaut mieux trop d'humidité que pas assez. Dans ce cas, seul les étiquettes sont à risques, il n’y a aucun danger pour le vin.

Si vos vins sont sur des étagères, pensez à bien les coucher, il faut que le vin soit toujours en contact avec le bouchon de manière à ce que celui ci soit toujours humide.

Votre cave doit impérativement être bien isolée, car un écart de température pourrait être très néfaste pour vos bouteilles. La temperature de votre cave doit être entre 10 et 14° maximum pour être optimale, elle doit être stable et constante. Vos vins n’aiment pas la chaleur, nous insistons sur les écarts de température entre le jour et la nuit ou entre les saisons qui sont dangereux pour la conservation de vos bouteilles. N’oubliez pas de vous munir d’un thermomètre et d'un hygromètre pour gérer les températures et les taux d’humidité.

Le sol de votre cave est idéalement en terre ou avec du gravier et les murs doivent être épais (en pierre par exemple).

Les rouges et les blancs ne doivent pas être mélangés dans la mesure du possible. Il vaut mieux mettre les rouges en hauteur (en effet la chaleur monte et le rouge est plus tolérant à celle-ci que le blanc).

Les caves ou armoire à vin électriques

Aujourd'hui les caves électriques fournissent les conditions optimales à la conservations de vos vins en reproduisant les caractéristiques d’une cave naturelle. Sur une très longue durée de conservation ce n’est cependant pas la meilleure option à moins d’avoir un modele très performant.

Attention car certains détails font la différence : 

La temperature

Froid par compression : gaz réfrigérant comprimé, consomme peu mais est un peu bruyant

froid par absorption : eau et ammoniaque chauffé par une résistance (120°) aucun bruit mais consommation énergétique élevée.
Le thermostat : électrique / mécanique avec des sondes pour le chaud et le froid.

L'hygrométrie

L’hygromètre est indispensable pour contrôller le niveau d'humidité de votre cave.

Le Coté esthétique

Aujourd’hui les marques font des efforts considérables et les armoires à vin ont du style , une bonne nouvelle pour l’intégrée dans le salon !

Nous vous conseillons des clayettes en bois car celles en métal sont peu solides et peuvent « rayer » vos bouteilles , de plus le bois est un allié face aux éventuelles vibrations et permet une homogénéité de la température. Optez pour une porte pleine car les vitres laissent passer la lumière pour les vieux millésimes elles sont à bannir. L’armoire doit être parfaitement isolante.